Vous envisagez la création d'une Entreprise de Travail Temporaire ?

Les entreprises de travail temporaire (ETT) jouent un rôle crucial sur le marché du travail. Les agences d’emploi mobilisent rapidement des candidats disposant des savoir-faire répondant aux attentes des entreprises clientes. Elles soutiennent les trajectoires économiques des secteurs et des territoires.

Le travail temporaire a bâti un modèle de flexibilité responsable. Profession réglementée, elle apporte aux salariés intérimaires un cadre protecteur. Les agences d’emploi accompagnent les salariés intérimaires dans leurs parcours professionnels en préservant leur employabilité. Les dispositifs de formation proposés par l’OPCO de la branche, AKTO, et les services du fonds d’aide sociale, le FASTT, constituent des ressources précieuses pour les entreprises et les salariés.

Les compétences nécessaires pour créer une entreprise de travail temporaire sont multiples et variées dans les domaines suivants : ressources humaines, stratégie commerciale et relation client, marketing, finance, gestion, droit du travail… Une garantie financière est exigée : elle couvre le paiement des salaires et des cotisations sociales en cas de défaillance de l’entreprise de travail temporaire.

Dans un contexte de digitalisation accrue des outils, les qualités d’écoute et le sens du contact restent essentiels. Le métier des agences d’emploi est un métier de mise en relation. La satisfaction qu’il procure aux professionnels provient du sentiment de contribuer à l’épanouissement par le travail.

Ce guide a pour vocation de vous permettre d’appréhender les étapes principales dans la conduite de votre projet de création d’une entreprise de travail temporaire. Une fois votre entreprise créée, nous vous recommandons d’adhérer à Prism’emploi pour bénéficier des services proposés par l’organisation professionnelle : conseils juridiques, partage d’informations économiques, suivi de l’actualité réglementaire, etc.


Sommaire de ce guide

  1. L'objet d'une Entreprise de Travail Temporaire
  2. Formalités obligatoires
  3. La caution
  4. Les registres et affichages obligatoires
  5. Implantation de l'entreprise

 

Consulter le guide